Tag Archives: statistiques

Qui est ce ?

Non, désolé, pas d’article sur Loup Solitaire cette fois-ci. Je suis en vacances !

Et comme je suis en vacances et loin de chez moi, je me suis retrouvé avec un “Qui-est-ce ?” entre les mains. Si vous ne vous en souvenez pas, rapidement, le principe du jeu:

  • Chaque joueur a 24 tuiles représentant chacune un des personnage du jeu
  • Il a une autre tuile qui le représente
  • Il doit deviner quel est le personnage de l’autre joueur au moyen de  questions sur l’apparence du personnage permettant une réponse du type Oui/Non (exemple: Joueur 1: “Est il chauve?”. Joueur 2: “Non”. Le joueur 1 abat toutes les tuiles de personnages chauves).

En observant les différentes tuiles, j’ai vu 19 individus de sexe mâle, et 5 de sexe femelle. Réflexion interne immédiate: “Un peu sexiste, ce jeu !” (et je n’ai pas été le seul, visiblement). Puis j’ai compté le nombre d’yeux bleus. 5. Le nombre de personnes frisées. 6.

Et j’ai compris 2 choses:

  • que le sexe n’est qu’une caractéristique du jeu
  • que le jeu est, à sa manière, bien réfléchi.

Je comprends complètement le problème rencontré par la petite fille de 6 ans qui a écrit à Hasbro pour se plaindre du manque de femme, mais je ne compte pas rentrer dans cette polémique. Cet article est purement orienté game-design et statistiques. Continue reading

Share

L’esprit d’escalier

modranvdark_post

Ça fait deux mois que j’essaye d’écrire un article sur les stats des dés, promis il y a 2 ans à l’un des commentateurs de ce blog.

Ça fait une semaine que j’essaye d’écrire un article sur Bravely Default et les originalités développées par ce jeu.

Je vais donc répondre aujourd’hui à une question cruciale, que vous vous êtes tous posé au moins une fois. Imaginez-vous… C’est le matin, vous n’êtes pas encore réveillé. Votre thé ou café matinal fait tranquillement son chemin dans votre organisme, mais n’a pas encore tout à fait atteint vos synapses. L’œil torve, la bouche pâteuse, vous posez le pied sur le tapis roulant de votre station de métro préférée, vous laissant emporter. Rapidement, profitant de l’absence irréelle d’autre passagers sur ce moyen de transport limité, vous avancez. Et là, une pensée vous frappe: vous avez oublié quelque chose. Votre portable, votre badge, votre livre, choisissez, mais quelque chose de suffisamment important pour vouloir faire demi-tour. Et là, il semble long, soudainement, ce tapis…

Très long...

Très long…

Continue reading

Share