Les Combats dans les Chroniques Crêtoises

Comme je suis incapable de ne pas avoir 18 projets en même temps, et que je n’ai pas réglé mon problème d’apparence wordpress, je me suis penché sur les combats dans les Chroniques Crêtoises (CC), une autre série qui m’est chère, et qui a l’avantage d’être en 3 tomes. CC se positionne dans la mythologieRead more

LSD – Abords de la ville – Rivière Eledil

Continuons notre rebrousse-chemin à travers le tome 1 en extirpant les chemins optimaux de la 3e partie du livre, les abords de la ville. Comme dit dans un article précédent, cette partie est divisée en 3 sous -parties totalement distinctes :

  1. Le Cimetière des Anciens ( interdit pour une bonne raison…) (30 chapitres)
  2. La grand route (et son immense armée démoniaque) (18 chapitres)
  3. La rivière menant la grande rivière Eledil (et ses méandres et courants) (24 chapitres)

On a vu le Cimetière des Anciens et la Grand route, il est temps de se tourner vers la rivière Eledil.

(Note: Je remercie Lekhor de la Taverne des Aventuriers pour m’avoir fait découvrir YeD, qui m’a permis de faire les graphes de cet article)Read more

LSD – Concepts – qu’est ce qu’un chapitre

Petite pause pour parler de quelques concepts que j’ai dû identifier dans les Livres dont on est le Héros pour faire toute cette étude. Quand on prend un LDVELH, on voit facilement qu’on a des chapitres, et des liens entre les chapitres.

Ce qui est un peu moins visible, c’est qu’un chapitre est composé de séquences (crédit Ad pour le concept). Et que ce sont ces séquences qui ont des liens entre eux.

On va développer chacun de ces concepts, puis pourquoi c’est intéressant d’identifier tout ça

Les Chapitres

Un chapitre est un découpage arbitraire contenant au moins une séquence. Je dois les garder principalement pour des raisons de compréhension avec le matériau initial. En gros, on est plus dans la forme que dans le fond.

Un chapitre contient au moins une séquence, et il n’y a pas de limite au nombre maximum de séquences qu’il peut contenir.Read more

Qui est ce ?

Non, désolé, pas d’article sur Loup Solitaire cette fois-ci. Je suis en vacances !

Et comme je suis en vacances et loin de chez moi, je me suis retrouvé avec un “Qui-est-ce ?” entre les mains. Si vous ne vous en souvenez pas, rapidement, le principe du jeu:

  • Chaque joueur a 24 tuiles représentant chacune un des personnage du jeu
  • Il a une autre tuile qui le représente
  • Il doit deviner quel est le personnage de l’autre joueur au moyen de  questions sur l’apparence du personnage permettant une réponse du type Oui/Non (exemple: Joueur 1: “Est il chauve?”. Joueur 2: “Non”. Le joueur 1 abat toutes les tuiles de personnages chauves).

En observant les différentes tuiles, j’ai vu 19 individus de sexe mâle, et 5 de sexe femelle. Réflexion interne immédiate: “Un peu sexiste, ce jeu !” (et je n’ai pas été le seul, visiblement). Puis j’ai compté le nombre d’yeux bleus. 5. Le nombre de personnes frisées. 6.

Et j’ai compris 2 choses:

  • que le sexe n’est qu’une caractéristique du jeu
  • que le jeu est, à sa manière, bien réfléchi.

Je comprends complètement le problème rencontré par la petite fille de 6 ans qui a écrit à Hasbro pour se plaindre du manque de femme, mais je ne compte pas rentrer dans cette polémique. Cet article est purement orienté game-design et statistiques.Read more