Accro du hunting

modranvdark_post

Quand on m’a annoncé que Monster Hunter 4 Ultimate (disons MH4U entre nous) commençait avec un affrontement contre un Darhen Mohran (orthographe à confirmer; quand t’es dans l’action, tu demandes pas son nom à la bête), ma première pensée a été « Ah, ils partent comme ça :/ »

« Comme ça » faisant allusion à une tendance que j’aperçois dans pas mal de jeux ces dernières années, surtout dans les suites, où on vous fait démarrer avec un niveau/équipement de malade dans un affrontement hyper-épique (soit en massacrant du péon de base par pack de douze, soit face à une créature monumentale) avant de tout vous faire perdre. Le Dahren Mohran mangeant des baleines bleues au petit déj sans avoir besoin de mâcher (à condition que les baleines se promènent dans le désert; ça reste un Dragon des Sables), ça ressemblait au deuxième cas.

L'une des deux créatures sur cette image a des milliers de victimes à son actif. L'autre est un Dragon Ancien.

L’une des deux créatures sur cette image a des milliers de victimes à son actif. L’autre est un Dragon Ancien.

Sauf qu’on parlait de Monster Hunter. La série où le 3 te fait commencer en sous-vêtements, avec un vague couteau comme arme (le 3 Ultimate a au moins la décence de fournir l’armure la plus fine du jeu et un exemplaire de chaque arme de base histoire de laisser à chacun l’occasion de trouver son style). Le 4U donc, te fait affronter un Dragon Ancien. En sous-vêtements. Sans arme.

Comme dit un PNJ très justement, « elles doivent être de la taille d’une bosse de Duramboros » (Note: Je serai curieux de savoir si la phrase est la même avec un personnage féminin *tousse*).

J’ai bien dit affronter. pas vaincre (SPOILER ALERT!). Et ça change tout.

Pourquoi?

Nous avons ici deux cas:

– Cas 1: le personnage a un équipement / un pouvoir / un niveau augmenté. Il affronte quelque chose qui montre qu’il est puissant. Peu après avoir vaincu ce quelque chose, il perd tout ça (malédiction, rêve, dysfonctionnement, accident… you name it, tvtropes got it). Plusieurs heures de jeu après, il retrouve un équivalent de cette puissance.

– Cas 2: le personnage se retrouve face à quelque chose de puissant. Il n’a pas l’équipement / Pouvoir / niveau nécessaire. Il ne vas pas vaincre ce quelque chose. Plusieurs heures de jeu après, il a ce qui lui permet de vaincre ce quelque chose de puissant.

Grossièrement, les 2 cas mènent a atteindre un certain niveau de puissance.

Le premier, toutefois, est lié à un sentiment de perte. Dans le sens où on nous a retiré quelque chose que nous possédions. Le but est d’atteindre à nouveau cette puissance.

Le deuxième cas, lui, est lié à un sentiment de perte. Cette fois, dans le sens échec. le niveau de puissance n’est qu’un moyen. Le but, c’est de vaincre ce quelque chose qu’on a vu au début du jeu. Pour moi, ça a quelque chose de plus positif car ce n’est pas le pouvoir au service du pouvoir, mais le pouvoir au service de la victoire (ou de la vengeance, certes).

Pour reprendre la manière de faire de Monster Hunter: Dans le 3U, le personnage arrive dans un village ravagé par des tremblements de terre. Ces tremblements de terre sont dû à une créature, le Lagiacrus. On nous explique bien qu’on n’a pas le niveau (un peu comme les loups parlent de Shere Khan avec peur et révérence, on a peur du Lagiacrus avant de le voir), et qu’on va commencer petit. Les premières missions sont faciles, et, dans un jeu appelé le chasseur de Monstres, sont plutôt des quêtes postales (ie « ramenez moi X poissons »). A noter qu’elles servent de premier tutoriel pour prendre en main le jeu. Puis lors de la 3e ou 4e mission de ce type, le Lagiacrus s’invite.

lagiacrus_by_pachyrhinosaurus-d7b0dfoBD

Merci à pachyrhinosaurus pour cette représentation (cliquez sur l’image pour sa page Deviant)

Honnêtement, j’aimerai redevenir un nouveau joueur pour revivre ce moment. Je connais au moins une personne à qui il a fait tellement peur qu’elle n’a pas osé entrer dans l’eau chercher les objets à ramener pendant près d’un quart d’heure. Et il n’est pas là juste pour faire joli. Il est là pour vous manger. Et vous ne pouvez rien lui faire… Vous devez l’éviter et récupérer ce qui vous intéresse tant bien que mal.

Ce n’est que bien plus tard qu’on le fera fuir. Et plus tard encore qu’on pourra le tuer.

Et du coup, apparaît le Deviljho pour le remplacer. De la même manière, sa première apparition n’est pas prévue, et il s’incruste dans la mission. Mais contrairement au Lagiacrus, il va s’inviter à nouveau. Et à nouveau. Et à nouveau, de manière aléatoire pendant loooongtemps (je l’ai finalement abattu au bout de 200h de jeu, et j’ai poussé un cri de joie en balançant mon poing vers le ciel *tousse*)

Pour expliciter le premier cas j’ai… En fait, j’ai rien qui me vient, mais je sais que j’en ai fait. Et du coup, j’ai l’impression que le 2e cas rend les choses plus marquantes.

Et vous, des exemples? Vous préférez le premier cas, justement?

Une réflexion au sujet de « Accro du hunting »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *